Un enfant de 5 ans qui rêve d’être un astronaute, de faire le tour du monde, d’être millionnaire, d’avoir des rêves non raisonnable est totalement acceptables et il sera encouragé par ses parents qui lui diront : « tu peux devenir celui qui tu veux». Cette réponse changera complètement si tu as 25 ans et tu as envie de changer de carrière, quitter ton ennuyant travail et opter pour une excitante aventure.

Mais pourquoi cessons-nous de rêver en grandissant ? Pourquoi on construit des frontières en rêvant ? Comment se fixer des objectifs qui paraissent non raisonnable et les atteindre ?

Si on fait un constat autour de nous, nous trouvons que la majorité des gens sont convaincus qu’ils sont incapables de réaliser de grandes choses alors ils optent pour le médiocre ou le minimum. La majorité choisit la moyenne et l’ordinaire pensant que c’est plus facile et garanti, et puis dans un certain âge la personne arrête de rêver.

Mon prof à l’université m’a demandé si j’avais un rêve que je voulais réaliser ma réponse était non puis il m’a dit : « Asmae tu ne payes pas pour rêver » et ça m’a marqué. C’est tout à fait vrai, nous ne payons pas pour nos rêves donc qu’est ce qu’il nous empêche de rêver ? Peut-être la frustration, des idées de sous-estime. Voilà une réalité tout le monde se sent frustré, et parfois incapable.

On déduit que si la majorité se contente du normal. Il n’y aura plus de compétition si tu décides d’être parmi la majorité qui a des objectifs réalistes. Il sera plus facile d’atteindre des objectifs qui paraissent plus difficiles car cela aura moins de concurrence. Il n’y a qu’un seul Mark Zuckerberg, pour une seule raison, il a fixé son objectif et il a trouvé un moyen de l’atteindre.

D’une autre part, avoir des objectifs ‘non réalistes’ permet de dépasser vos limites. Sortir de votre zone de confort. Et ça fait monter l’infusion d’adrénaline qui aide à surmonter tous les obstacles. En plus de ne jamais oublier que vous êtes beaucoup plus que ce vous pensez être, tout ce dont vous avez besoin se sont des petits pas vers les grands objectifs.

La première étape consiste à se poser les bonnes questions. Nous avons tous coïncidé avec la question la plus traditionnelle « qu’est-ce que je veux ? ». La plupart des gens ne trouveront jamais la réponse. La question est vague, il faut être plus précis. Une autre question traditionnelle « quels sont mes objectifs ? ». Pour trouver ces bonnes questions on peut commencer par éliminer ces questions traditionnelles. Et regardez la situation dans son ensemble.

Votre ennemi est l’ennui. Donc remplace tous les questions par « qu’est-ce qui m’exciterait ?». Lorsque vous définissez vos objectifs, recherchez ce qui vous passionnera. Et ne laissez jamais une idée abstraite d’échec vous empêcher de rêver aussi grand que possible.

Imaginez après 15-20 ans si vous choisissez la voie simple, vous êtes un entrepreneur dans la même industrie qui n’a jamais pris de risques ni de vacances. Gros chauve dans une BMW rouge mangeant un hamburger dans la station McDonalds. Certainement ni heureux ni excité, je me demande s’il même ressent quelque chose autre que l’ennui.

Après avoir répondu à la question. Poser tout ce que vous excite, puis suivez les étapes suivantes :

  1. Dreamlining, appliquez des délais à ce que vous considérez des rêves. 
  2. Les objectifs doivent être non réalistes pour être plus efficaces. 
  3. Passez de l’ambigu désir à des pas définis.

Pour finir cet article, tant que vous êtes encore en vie, ne laissez jamais des prédictions négatives vous conduire vers un avenir ennuyeux. Etablissez des objectifs les plus irraisonnables, ignorez les adultes autour de vous qui vous empêchent de rêver. Gardez toujours l’enfant rêveur en vous.

5 Commentaires

  1. Congratulations Asmae 👏👏
    Such a wonderful piece that taps into the depths of the human soul and renews hope and determination to make dreams come true.
    We look forward to seeing more unique creations from you🖤🖤

    • Thanks Imane for your kindness,
      We are trying our best to create high quality content that helps our clients become professional web developpers and profit from the best market oppotunities worldwide.
      You are welcome anytime if you have questions or special quries, we are here to serve you the best we can!

  2. You go girl !!
    Beautiful, simple and fluid writing, to the point!
    It’s true that society limited our minds and narrowed our imagination. As we’re getting older we start believing that our dreams are nothing more than fantasy because dreamless adults tricked us into thinking that WE CAN’T DO IT, that we should get to the real world where ordinary people don’t usually get what they want, but wasn’t Mark ordinary with a bunch of failed projects before he made Facebook? Failure isn’t the end , and the fear of failure is what’s keeping us from moving forward. Thank u Asmae for reminding me to never stop dreaming.

    • Thanks Myriam for your kind words,
      It’s true that our society is programming us with a lot of limitimg beliefs.
      However, we are working hard in “le programmeur marocain” to mentor our young web developers to acquire the right mindset that will make them Industry leaders, not ordinary developers with a job.
      This is our mission et we stand by it at all costs!
      If you need any assistance, don’t hesitate to contact us on our Facebook page.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.