1 2

Qu’est ce qu’un créateur de contenu?

Un créateur de contenu est une personne qui crée du matériel divertissant ou éducatif à communiquer sur n’importe quel support ou canal.

La création de contenu concerne particulièrement le contenu numérique, car c’est là que la majorité du contenu est consommée (et où se trouve l’argent, si vous cherchez à générer des revenus grâce à vos efforts).

Pour les entreprises, la création de contenu peut signifier créer des Newsletters, des e-mails, des supports de marketing numérique, des brochures, des médias sociaux, des articles, des rapports annuels, des éditoriaux et des communications d’entreprise, etc.

Section 4

Devenir un créateur de contenu c’est ce que nous allons traiter dans cette partie, et vous le réaliser très rapidement ça dépend seulement de votre motivation et de votre engagement de trouver des clients avec de gros projets et des poches bien pleines.

Jusqu’à présent, nous avons couvert l’identification de votre sweet spot (afin que vous puissiez exploiter vos atouts), la conception de votre client avatar, l’identification des 20 meilleurs influenceurs, l’aide et la présentation de votre synopsis.

J’espère que vous avez téléchargé vos feuilles de travail et que vous les avez remplies.

Si vous n’avez pas encore lu la partie 1 et la partie 2, revenez s’il vous plait et lisez-les, ils sont importants pour comprendre cette partie et suivre avec moi jusqu’à la fin.

La plupart des gens essaient de devenir des autorités et échouent gravement. Vous devez adopter une approche différente et vous démarquer de vos concurrents si vous voulez convaincre de meilleurs clients de sites Web de travailler avec vous plutôt qu’eux.

  • Alors, je vais vous aider à :
  • Développer une stratégie de contenu sur 12 mois.
  • Construire un studio de production rapidement et à moindre coût.
  • Obtenez un échafaudage, c’est au cas où vous n’êtes pas sûr d’avoir quelque chose à s’y accrocher.

le blocage de l’écrivain, vraiment?!!

Le blocage de l’écrivain était ce que vivait tout créateur de contenu lorsqu’il regardait un écran vide sans pouvoir trouver un seul mot a écrire. Aujourd’hui, l’information est à portée de main et la technologie est si simple qu’écrire et produire du contenu utile pour votre marché est un jeu d’enfant.

Le problème est le suivant : savoir quel contenu produire et s’assurer que vous avez suffisamment de contenu dans le pipeline pour pouvoir continuer à produire régulièrement de bonnes publications.

Le blocage de l’écrivain est plutôt devenu le submergement d’informations. Vous n’avez pas besoin d’écrire ou de créer le contenu vous-même, mais vous devez le produire et le superviser.

Votre stratégie sur 12 mois en tant que créateur de contenu

Tout commence par une liste de titres. Chaque fois que vous parlez à des collègues ou à des clients, vous rencontrez des problèmes et les résolvez à votre profit. Ces conversations sont pleines de gros titres.

Prenez la « Feuille de travail 4 – Votre machine de production », écrivez quelques titres. Vous pouvez extraire des éléments de ces conversations et les utiliser comme points de départ pour produire un contenu utile.
Par exemple, si vous êtes spécialisé dans le e-commerce, l’un de vos titres pourrait être « comment réduire le taux d’abandon de panier d’achat sans écrire une seule ligne de code ». Vous n’avez pas besoin d’écrire le message ou de filmer la vidéo, rassemblez simplement les titres. Commencez à rassembler autant de titres que possible. Visez 50 comme objectif.

Si par exemple, un jour vous avez fait une présentation ou une vidéo intitulée: “ les 101 façons pour vous élever et exiger des frais plus élevés ».

Vous l’avez deviné, tout commence avec 101 titres dans une feuille de calcul. Cette présentation sera découpée en 101 articles de blog, 101 vidéos et 101 épisodes de podcast ainsi qu’une présentation Keynote que vous pouvez offrir dans le cadre de votre stratégie de capture de prospects.

Alors vous réalisez comment une seule présentation peut être partagée dans des forums privés, des groupes Facebook et des fils de discussion.
Cela peut probablement être l’un des plus gros générateurs de leads pour vous.

Le studio de production

2 1 1

Tout ce dont vous avez besoin, en tant de créateur de contenu, pour produire régulièrement des médias de haute qualité, informatifs et utiles est probablement déjà dans votre poche en ce moment. Sortez votre smartphone et enregistrez un message audio décrivant l’un des problèmes de votre marché et utilisez l’une de vos idées de titre pour développer une solution à ce problème. N’hésitez pas à marcher pendant 3 à 4 minutes.
Envoyez cet enregistrement pour être transcrit et puis donnez-le à un rédacteur pour le pour le réécrire sous forme d’un article de blog. Si vous êtes vraiment courageux, n’hésitez pas à publier l’audio original avec le poste sur le blog, même s’il est maladroit. C’est excellent pour l’authenticité et ça vous aidera à vous positionner en tant qu’autorité.

Mais j’ai peur…

Sortez un peu de votre zone de confort. Apprenez à devenir confortable d’être inconfortable. Commencez à partager votre contenu avec des influenceurs dans votre espace (pas seulement d’autres développeurs sur Facebook ou sur Meetups). Revisitez votre top 20 et commencez à partager vos réflexions avec eux.

Échafaudage : si vous êtes nerveux à l’idée de contacter l’une des grandes stars de votre marché, envoyez leur un e-mail.

Tout le monde ne répondra pas à chaque fois, mais je vous garantis que personne ne répondra si vous ne le faites pas.
En fait, vous êtes en train d’aider ces influenceurs en partageant du contenu avec eux et, plus vous pourrez partager votre contenu avec eux, plus vous deviendrez influent.

Conseil puissant

Envoyez cet e-mail à toute personne de votre marché qui publie régulièrement une newsletter par e-mail, car elle est toujours à la recherche d’un bon contenu. Si vous ne connaissez personne sur votre marché qui envoie régulièrement une newsletter par e-mail, votre travail consiste à en trouver une.

Choisir et choisir vos clients

Jusqu’à présent, nous avons couvert l’identification de votre sweet spot (afin que vous puissiez jouer sur vos points forts), la conception de votre avatar client parfait, l’identification des 20 meilleurs influenceurs, devenir super utile, présenter votre synopsis et produire du contenu utile comme une machine.

Si vous êtes arrivé jusqu’ici, vous avez prouvé que vous êtes vraiment déterminé à améliorer votre entreprise et je tiens à vous en féliciter.
Vous êtes déjà dans le top 1% des développeurs Web qui vont jusqu’au bout. Ne vous arrêtez pas maintenant.
Avec votre nouvelle position d’autorité, ce n’est qu’une question de temps avant que de nouveaux clients commencent à vous approcher pour les aider dans leurs projets. La vérité est que la plupart des prospects entrant dans votre entreprise sont une perte de temps et vont grignoter des bénéfices. Je sais que cela semble controversé, mais c’est vrai.
Donc, je vais vous aider à :
S’assurer de dire « non » aux clients qui ne sont pas parfaits pour vous.Mais, ne les offensez pas, plutôt transmettez les à d’autres développeurs avec une commission qui va aller dans votre poche.

Ceci n’est PAS un entretien d’embauche!!!

Avez-vous déjà eu l’impression d’être dans un entretien d’embauche lorsque vous parlez à un nouveau client potentiel ?
Si vous avez suivi ce poste jusqu’à présent et pris des mesures, vous vous retrouverez avec de nouveaux prospects qui voudront vous parler de leur projet de site Web. Je veux m’assurer que vous ne vous retrouvez pas dans un autre entretien d’embauche. Tout commence par se poser les bonnes questions.

Posez des questions de qualité

3 3

Lorsqu’une personne vous dit qu’elle a besoin d’un nouveau site Web, la première question que vous devriez lui poser est « Pourquoi ? ». Il y a de fortes chances qu’ils ne connaissent pas la réponse à cette question et qu’ils veuillent vous rencontrer autour d’un café ou d’un déjeuner pour les aider à comprendre. ceci vous semble familier?
C’est une perte de temps de laisser quelqu’un puiser dans votre cerveau pendant une heure et demie gratuitement. C’est super précieux pour eux et, par conséquent, vous devriez être payé en conséquence.

Mettez-vous à l’aise en posant plutôt ces types de questions difficiles :
Pourquoi avez-vous besoin d’un nouveau site Web ?
Qu’est-ce que vous espérez réaliser en lançant un site web?
Selon vous, quel rôle le site Web va-t-il jouer dans votre entreprise ?
Le site Web remplacera-t-il les membres du personnel (ventes ou administration) ?
Le site Web vous aidera-t-il à vendre vos produits et services?
Vous devez connaître les réponses à ces questions pour comprendre dans quoi vous vous embarquez. La création d’un site Web pour aider un propriétaire d’entreprise à s’absenter de son entreprise est très différente de la création d’un site Web pour générer de nouvelles ventes. Ce n’est qu’en posant des questions de meilleure qualité que vous arriverez au cœur du problème ou à l’objectif qu’ils essaient d’atteindre.
Si vous identifiez le problème en premier, vous pouvez prescrire des solutions. Et si vous pouvez prescrire des solutions, vous serez payé à des prix plus élevés.

Qualifiez vos prospects

Afin de qualifier de nouveaux prospects, vous avez besoin d’un formulaire de création de sites Web. Un formulaire peut être un document Word ou un formulaire de contact sur votre site Web. Le formulaire doit poser à votre client une série de questions avant que vous n’acceptiez de le rencontrer.

Votre client vous remerciera pour ce formulaire car il l’obligera à réfléchir à son projet et à donner des réponses honnêtes.

Validez vos instincts

Une fois qu’un client a rempli l e formulaire, passez en revue ses réponses et notez-les sur chacune des trois questions suivantes :

Projet : est-ce le genre de projet qui correspond à vos valeurs ? Par exemple : je ne travaille avec personne dans l’industrie du jeu.

Budget : le budget est-il réaliste pour ce qu’ils veulent réaliser ?

Respect : dans quelle mesure ce client a-t-il respecté mon processus jusqu’à présent ?

Évaluez chaque réponse sur cinq, pour un score total sur 15. N’importe où entre 12 et 15 et il y a de fortes chances que ce soit un bon prospect.

Entre 9 à 12 et c’est une autre conversation. Moins de neuf et vous ne ferez probablement pas affaire.
Sortez vos sentiments de votre corps et mettez-les sur le papier. Je vous promets que cela vous aidera à clarifier qui est le bon client pour vous en fonction de votre sweet spot et des avantages que vous offrez.
N’oubliez pas : vous ne voulez travailler qu’avec des clients que vous pouvez aider à faire un changement positif et auxquels vous pouvez ajouter une valeur considérable.
C’est ainsi que vous serez mieux payé.

J'espère sincèrement que vous avez apprécié cet article et j'aimerais entendre vos suggestions ou questions dans les commentaires. S'il vous plaît, essayez de ne pas poster des choses comme "cela ne marche pas" à moins que vous ne l'ayez réellement essayé. Je suis heureux d'être mis au défi sur tout ce que j'ai écrit ici. Cependant, j'apprécie les questions et les commentaires qui ajoutent de la valeur à la conversation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.