Crypto Criminalité
Source D'image: CoinCentral.com

La popularité croissante de la crypto monnaie et de la technologie blockchain a apporté de nombreux avantages au monde; Cependant, cela ne s’est pas fait sans quelques inconvénients. Sur le chemin, nous avons également vu une augmentation du nombre de crimes cryptomonnaie. Des enlèvements au blanchiment d’argent et à bien d’autres types de crimes, la police et les gouvernements du monde entier cherchent à coordonner leurs efforts afin d’arrêter les crypto-criminels. Dans cet article, nous examinerons quelques exemples de cas et comment les appliqueurs de la loi les ont traité.

Table Des Matières

ICOs: Escroqueries

Les escroqueries relatives aux ICOs font l’objet des types les plus courants des crimes dans le monde des crypto-monnaies. Dans la plus part des cas, les équipes de projet sont complètement fictives. Comme dans toute démarches des ICOs, les investisseurs envoient des devises ETH, BTC, USD et / ou autres monnaies digitales aux portefeuilles du projet. La seule différence avec les projets honnêtes est que dans les faux projets, ils gardent les fonds et ne donnent aucun jeton en retour. Le plus souvent, ces escroqueries impliquent de faux profils d’équipe de projet, qui se cachent parfois même derrière les noms de grands entrepreneurs comme Richard Branson pour se procurer la crédibilité necessaire.

Crypto Crimes - Kevin Belanger
Graphiste expérimenté avec un accent clair sur les identités et l’illustration Source d’image: CoinCentral.com

Un ICO pour un projet appelé Miroskii a utilisé une photo de l’acteur Ryan Gosling pour un profil d’un faux graphiste nommé « Kevin Belanger ». Bien qu’il puisse sembler évident à certains ou même à la plupart des gens qu’il s’agissait d’un faux profil, cette ICO frauduleuse prétendait avoir levé 830 000 $. On sait peu de choses sur les conséquences d’une telle arnaque puisqu’il n’y a actuellement aucune information en ligne sur les accusations portées contre le projet. Même le site Web du projet est toujours en cours d’exécution; Cependant, vous ne trouverez plus le profil de « Kevin Belanger » ou de quelqu’un d’autre dans l’équipe.

Crypto: Vol

Il est déjà assez difficile de perdre de l’argent à cause d’un piratage d’échange de crypto-monnaie ou d’une arnaque d’ICO, mais il y a encore pire moyen de voler des fonds. Il y a eu pas mal d’incidents de vols et d’enlèvements impliquant une crypto-monnaie. Au cours d’un de ces incidents à Dubaï, un groupe de dix individus prétendait être en charge de la délivrance de licences commerciales obligatoires pour la crypto-monnaie. Deux frères qui cherchaient à acheter des permis de commerce transportaient environ 1,9 million de dollars en espèces. Le gang usurpant l’identité des émetteurs de licences commerciales a volé l’argent des deux frères et les a également agressés. Depuis lors, les dix suspects ont été appréhendés et renvoyés aux procureurs.

Crypto Crimes - Louis Meza
Source d’image: CoinCentral.com

Dans un autre incident, Louis Meza, un homme du New Jersey, a même kidnappé son ami et volé 1,8 millions de dollars en crypto-monnaie. Meza a attiré son ami dans une minifourgonnette et un homme armé a pointé un pistolet sur l’ami, demandant sa phrase secrète de 24 mots pour accéder au portefeuille Ledger Nano S de la victime. Meza a également pillé l’appartement de la victime, volant un registre et d’autres informations. Alors que beaucoup de cryptocurrences sont conçues pour rendre les fonds de transfert introuvables ou au moins plutôt difficiles à suivre, Meza a fait deux erreurs majeures.

D’abord, il y avait une vidéo de surveillance le montrant entrer dans l’appartement de la victime. Deuxièmement, il a utilisé un échange de crypto-monnaie populaire pour transférer des fonds volés de l’ETH à la CTB. L’adresse publique du compte incluait son propre nom, ce qui donnait beaucoup de preuves reliant Meza au crime. Meza a plaidé non coupable de grand larcin, d’enlèvement, de vol qualifié et de chefs d’accusation lors de sa comparution devant la Cour suprême de Manhattan en décembre 2017. Le juge a ordonné une garantie de 1 million de dollars ou une caution en espèce de 500 000 dollars.

Blanchiment D’Argent

Thomas Mario Costanzo aurait utilisé des crypto monnaies pour blanchir les montants des recettes des trafiquants de drogue. Costanzo a été arrêté lors d’un raid coordonné par l’USDHS en avril 2017. Les preuves montrent également que Costanzo a utilisé la cryptographie pour acheter des médicaments et offert un service d’échange de crypto-monnaie en ligne pour acheter des médicaments sans ajouter le processus d’authentification KYC requis.

La peine possible pour de tels crimes est plutôt lourde. Les cinq accusations portées contre Costanzo peuvent entraîner une peine maximale de 20 ans d’emprisonnement, une amende de 250 000 $ ou une combinaison des deux. De plus, toute crypto monnaie utilisée dans ces crimes pourrait être confisquée par le ministère de la Justice des États-Unis. La sentence aura lieu le 11 juin 2018.

Il y a même eu des cas nécessitant une coopération internationale en matière d’application de la loi. Un exemple récent concerne des autorités de Finlande, d’Espagne, des États-Unis et d’Europol. Dans ce cas, 137 personnes ont fait l’objet d’une enquête et 11 ont finalement été arrêtées en avril 2018. À l’origine, des criminels ont blanchi de l’argent de la drogue, de l’Espagne vers la Colombie en utilisant des cartes de crédit.

Le groupe a rapidement passé aux modes des  crypto monnaies après avoir réalisé la traçabilité facile des comptes bancaires traditionnels. Néanmoins, les responsables de l’application des lois d’Europol ont été en mesure de traquer les criminels en surveillant les transactions d’échange crypto-fiat (en pesos colombiens). Europol a déclaré qu’il s’engageait à donner une formation supplémentaire sur la détection de la criminalité par crypto-monnaie à ses agents. Il continuera également à coordonner ses efforts pour mettre un terme à ces crimes tant au sein de l’UE qu’ailleurs.

Crypto Crime - Europol et Blanchiment d'argent
Source d’image: CoinCentral.com

L’Avenir Des Crimes Liés aux Crypto monnaies

Sans aucun doute, les crimes liés à la cryptomonnaie continueront d’augmenter à mesure que la popularité de la crypto-monnaie en général augmente. Même s’il existe de nombreux aspects positifs d’une économie cryptographique (plus grande confidentialité des transactions, facilité de controler les fonds par les utilisateurs et liberté des flux de capitaux), ces avantages présentent de nouveaux défis potentiels pour arrêter les crimes du présent et du futur. En tout cas, les criminels peuvent toujours laisser derrière eux des preuves et des pistes qui peuvent être suivies.

Cependant, il est également probable que les crimes liés aux crypto monnaies deviendront plus complexes et potentiellement encore plus difficiles à arrêter que les crimes traditionnels attachés à la monnaie fiduciaire. À mesure que les criminels deviennent plus intelligents, il est clair que les organismes d’application de la loi devront ameliorer leurs techniques pour être au niveau des changements dans les technologies émergentes en ce qui a trait aux activités criminelles.

Source: Cet article est traduit depuis sa version originale (En Anglais) »Crypto Crimes: ICO Scams, Robbery, and Money Laundering » publié à CoinCentral.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.